Retour sur notre séjour de 20 jours en Tanzanie



Magnifique pays d’Afrique orientale, la Tanzanie surprend ses visiteurs par l’immensité et la diversité de ses paysages. Constitué de grands lacs, de volcans et de montagnes ou encore de vastes savanes jalonnées de baobabs et d’acacias, le territoire tanzanien nous a émerveillés. Pour cette aventure à trois, nous avons eu droit à un programme très intéressant : safari dans les parcs et escalade du Kilimandjaro. Voici le récit de notre escapade d’une vingtaine de jours en Tanzanie.

Des moments inoubliables lors de l’escalade du mont Kilimandjaro

Pour profiter au mieux de cette ascension du plus haut sommet d’Afrique, nous avons opté pour un trek de 7 jours. Comme la majorité des randonneurs, nous débutons notre escalade du mont Kilimandajaro par la voie Machame. Les magnifiques paysages que nous traversons les uns après les autres nous ont émerveillés. De plus, choisir ce chemin comme point de départ de notre alpinisme à la conquête du « toit d’Afrique » a facilité notre acclimatation.

Le Parc national du Tarangire : point de départ de notre safari en Tanzanie

Le Parc national du Tarangire n’est certes pas le plus connu de la Tanzanie, mais vaut le détour. Lors de notre safari, nous avons été impressionnés par le nombre très important de baobabs et d’éléphants à contempler. Les mouches tsé-tsé sont très présentes sur ce site. Nous vous conseillons d’éviter de porter des vêtements noirs ou bleus pour ne pas les attirer. Leurs piqûres vous exposent à des maladies mortelles comme le trypanosomiase. Nous avons dû suivre à la lettre les recommandations des guides pour réduire au maximum les risques.

Un tour au Parc national du Serengeti pour terminer notre aventure au plus près de la nature

D’une superficie de 15 000 km², cet immense parc permet de contempler une multitude d’espèces d’animaux sauvages et de vastes plaines. Notre safari en cet endroit fut très riche en émotions et en découvertes. Si vous avez la chance de vous rendre entre novembre et décembre, vous serez ravis de rencontrer une importation de gnous. Leur migration vers ce parc en cette période de l’année fait sa renommée.

La rencontre avec les Massaï et la visite du cratère du Ngorongoro : une expérience unique

La visite d’un village Massaï a été l’un de nos coups de cœur de notre circuit en Tanzanie. C’est sur le trajet menant au parc national du Serengeti que nous avons fait la rencontre de ce peuple d’une richesse culturelle exceptionnelle. Pour cette immersion au cœur de la société Massaï, nous avons eu droit à un programme très alléchant. Au menu de notre visite, des danses, des chants, des concours de saut ou encore des démonstrations de lancé de lance. Ce petit moment que vous avons passé dans ce village nous a permis d’en savoir davantage sur la culture Massaï.

Après avoir été bercés par les Massaï, nous mettions sur le cap sur cratère du Ngorongoro. Classé parmi les caldeiras intactes les plus vastes au monde, ce site offre une vue panoramique sur les paysages environnants.

Le passeport et le visa : deux documents obligatoires pour une entrée en Tanzanie

Pour ce qui est des formalités d’entrée sur le territoire tanzanien, vous devez être en possession d’un visa (plus d'infos : https://www.action-visas.com/visa/Tanzanie-eVisa). Celui-ci peut être délivré sur place, notamment dans les postes-frontières ou encore les aéroports internationaux. La demande de cet important document de voyage s’effectue également en ligne. Si vous choisissez cette option, il faut remplir un formulaire via le site eservices.immigration.go.tz. Lors de ce processus, assurez-vous d’avoir à portée de main une photo d’identité et une copie de votre passeport. Qu’il soit établi sur place ou en ligne, les frais du visa s’élève à 50 dollars.

En tant que voyageur français, vous devez également détenir un passeport pour entrer sur le sol tanzanien. Veillez à ce que sa validité soit de 6 mois au moins à compter de la date de votre entrée en Tanzanie.